Accueil rubrique

Petit manuel du plaisir manuel

Une bonne fois pour toute, la masturbation n’est ni un pis-aller ni une activité érotique que l’on pratique à défaut ou CONTRE son partenaire. C’est tout le contraire : on se masturbe POUR son partenaire, pour se préparer aux ébats avec elle / lui, pour connaître par la suite et ensemble les mêmes sensations.

Au-delà de ces généralités, chaque individu gère son besoin de plaisir solitaire comme il le ressent et l’entend. On sait par exemple que si environ 40% des hommes se masturbent de manière régulière (90% ont essayé au moins une fois), 18% des femmes seulement le font (90% ont essayé au moins une fois). Une assiduité qui varie aussi largement avec l’âge : c’est par exemple entre 25 et 39 ans que les femmes se masturbent le plus, et entre 18 et 34 ans pour les hommes. Elle serait donc plutôt un signe de maturité sexuelle pour les femmes, et d’immaturité pour les hommes. Mais là encore, rien n’est aussi schématique, et entre 35 et 49 ans, près de 45% des hommes en couple continuent à se donner régulièrement du plaisir en solo.

Avant 20 ans, seules 10% des jeunes femmes se masturbent régulièrement. La même proportion que chez les femmes de plus de 60 ans !


Entre deux extrêmes, celui des masturbatrices compulsives qui « se font du bien » plusieurs fois par jour et celles qui ne le font jamais, la masturbation apparaît bien pour la majorité d’entre nous comme un complément essentiel d’une sexualité de couple et adulte. S’il est naturel d’en ressentir le besoin, il ne faut pas a contrario s’inquiéter de ne pas en avoir envie. Juste essayer quelques fois, tenter de voir quels peuvent en être les bénéfices dans la relation à deux, et poursuivre si l’envie est là.

- Si vous êtes un peu coincée à propos de la masturbation : quelques astuces pour vous décoincer

Quand on a jamais vraiment essayé, ou uniquement dans de lointains souvenirs d’enfance, comment oser franchir le pas de nouveau ? Comment ne pas se laisser envahir par un léger sentiment de honte ou de ridicule à l’idée de se « tripoter » de la sorte ?

Choisir un contexte quotidien et naturel
Le meilleur moyen, c’est encore de ne pas en faire un événement spécifique, mais au contraire le prolongement d’une activité ordinaire. Quelque chose de na-tu-rel, en somme. Par exemple allongée dans un bain. Instant de détente par excellence. Laissez glisser votre main entre vos cuisses et commencez par balayer doucement toute la zone de votre vulve, avant d’effleurer votre clitoris avec la pulpe de vos doigts. Si le contact de ces derniers constitue en soi un acte trop direct, trop « sexuel » pour vous, appliquez le jet du pommeau de douche sur la zone en question, ou passez-y délicatement une éponge naturelle (plus douce).

Cachez ce sexe…
Si c’est la nudité qui vous pose problème, le spectacle de votre corps en train de se donner sur plaisir à lui-même, essayez au contraire de vous caresser alors que vous êtes habillée, de préférence dans une tenue d’intérieur détendue, dont le « bas » est assez ample pour pouvoir glisser votre main dans votre culotte. Choisissez aussi un moment où vous avez plus laissé parler votre corps que votre tête et le stress qui va avec ; par exemple après une séance de gym à domicile.

Enfin, si la perspective ne vous effraie pas, laissez-vous tenter par petit vibromasseur, soit sous une forme « poche » moins agressive (c'est-à-dire sans forme phallique explicite) soit sous une forme fantaisie (par exemple le célébrissime canard). Leur efficacité est telle chez la plupart des femmes, que le résultat devrait balayer vos dernières réticences.

  • Les règles d'or de la masturbation au féminin
    1- Veillez à être dans un lieu clos où vous ne pouvez être ni vue ni surprise2- Pensez à faire pipi avant de commencer, les contractions de l’orgasme clitoridien, très vif, étant...
  • Je me touche donc je suis
    En moyenne, les femmes se masturbent deux à trois fois moins que les hommes. Mais, comme nous l’avons évoqué précédemment, la masturbation féminine est plus le fait de femmes...
  • Comment intensifier vos plaisirs solos
    o Révisons nos classiques Chaque femme a ses petits habitudes et ses façons bien à elle de se masturber. Certaines n’ont qu’une seule combinaison efficace ; d’autres s’en découvrent...
  • La meilleure façon de découvrir ce qui vous excite
    Tant que vous vous contenterez du plaisir simple que vous avez l’habitude de vous donner par un frottement léger ou l’effleurement d’un doigt, vous demeurerez dans l’ignorance des possibilités...
  • Masturbation et jouets érotiques
    L’histoire n’est pas très connue, et pourtant elle est cocasse. En effet, c’est en 1883, dans le cabinet d’un médecin anglais, Joseph Mortimer Granville, qu’est né ce que...
  • NOUVEAUTES
    0,00 €
    PRIX DOUX
    0,00 €
    NOS PREFERES
    0,00 €