Article précédent
 
Accueil rubrique

Sex Toys Guide

Vibromasseur, gode, boules de geishas, huiles de massage, comment choisir et utiliser des sex toys. Conseils pratiques extraits de notre guide "Sextoys, faites-vous plaisir " édité chez MARABOUT.

A quoi bon, pourquoi devrais-je m'en servir ?

Comment présenter un sextoy à votre partenaire ?

Vous êtes en couple et vous avez envie d’introduire un accessoire sexuel dans vos ébats...
Vous êtes déjà une adepte des toys et vous avez un nouvel amant pas encore au courant de vos fantaisies. Comment présenter les choses à votre partenaire ?   
Chaque partenaire aura une réaction différente. Ce qui peut en décontenancer plus d’un -" Je ne te suffis pas !" -  peut être terriblement excitant pour une autre -"ça fait des années que je rêve d’essayer "-. Certains seront même secrètement attirés mais réticents par peur de perdre la face - " Tu es sûre que c’est dans ce sens ? ".


Voici quelques conseils pour les convaincre :

Parlez-en avant
Abordez le sujet des toys de manière générale et légère. Evitez de mentionner des amants ou de raconter des expériences antérieures…ça le met inévitablement sur la défensive.Essayez de lui expliquer vos motivations – « j’adore les partager, ça stimule mon imagination etc… »
Ecoutez attentivement ses réactions. Est-il intéressé ? Ou vaut-il mieux embrayer sur les prochaines vacances et cacher votre vibromasseur au plus profond  de votre armoire ?
Vous pouvez visiter un sex-shop ensemble même si l’ambiance est rarement érotique. Ou plus simplement, parcourez la boutique chambre69 avec votre partenaire. Imaginez certains scénarii que vous apprécieriez.
Et lancez-vous !

Commencez doucement
Gardez le double dong ou le harnais pour plus tard. Commencez par un gentil petit vibro de poche ou même par un simple lubrifiant. Ce n’est pas cher et c’est le premier accessoire dont vous pourrez mesurer véritablement les avantages. 
Si vous avez déjà utilisé des toys et que c’est la première fois avec votre partenaire, voici quelques conseils :
Ne choisissez que les toys susceptibles de lui plaire. Posez les sur le lit et laissez-lui les examiner.
Expliquez-lui ce que l’on peut faire avec. La première fois, montrez-lui comment l’on s’en sert.
S’il n’est pas vraiment excité par cette démonstration, rangez cet homme dans le placard (non, je plaisante, rangez le toy – soupirs ! ).

Soyez patiente
Votre partenaire peut avoir accepté de jouer avec un toy mais cela ne veut pas dire qu’il soit vraiment prêt. 
Demandez-lui si tout va bien, s’il aime ce qu’il est train de faire. Il peut changer d’avis au dernier moment. Soyez patiente, n’insistez pas. Vous reviendrez à la charge une fois prochaine.

Tenez-lui la main
Montrez à votre partenaire les caresses que vous préférez, les zones sensibles et si votre toy est un vieil ami, la manière dont vous l’utilisez. N’espérez pas qu’il soit capable de deviner seul l’angle, la pression et le mouvement que vous aimez.
Essayez plusieurs positions jusqu’à ce que vous en trouviez une (ou plusieurs) confortables pour tous les deux.

Mon premier toy 
Mon premier gadget sexuel, je l’ai eu à 28 ans.
Même si j’étais plutôt libérée, que j’avais une sexualité tout à fait satisfaisante et plutôt à l’aise avec mon corps, je n’avais jamais essayé pour toutes sortes de raisons stupides. J’étais embarrassée, les seules fois où j’avais osé mettre les pieds dans un sex-shop , c’était avec des copines pour préparer un enterrement de vie de jeune fille et je ne me voyais pas acheter un toy devant quelqu’un que je connaissais.
Aucune de mes copines ne me parlait de masturbation, ce qui à l’époque était la seule raison pour laquelle j’imaginais qu’on achetait un toy, alors je n’osais pas leur demander leur avis ou des conseils.
Je n’étais pas loin de penser que seules les nymphomanes achetaient des gadgets ou celles qui n’avaient pas la chance d’avoir des amants à la hauteur.
Et puis, j’ai rencontré Philippe. Il était étonné que je n’ai pas de vibro. "Qu’est-ce que tu utilises pour te masturber ?" m’a-t-il demandé.
Même la question et le terme « masturber » me gênaient ….(alors que nous avions déjà fait l’amour plusieurs  fois…).Je changeais de sujet. 
Un jour, il m’offrit un petit paquet : mon premier vibro. J’étais très impatiente de l’essayer. Philippe et moi, l’avons utilisé toute la nuit. Aujourd’hui, j’en ai plusieurs. Bien sûr, je m’en sers lorsque je me masturbe (j’arrive même à prononcer le mot désormais) mais je les utilise aussi avec Philippe. Et je l’ai conseillé à toutes mes amies.

Valérie



 


 

 

NOUVEAUTES
0,00 €
PRIX DOUX
0,00 €
NOS PREFERES
0,00 €